Âme de Danse
Âme de Danse

ACTUALITES

 

Nouvelles actualités:

 

Dans Textes d'aujourd'hui:

-Mon Bro

-Next...

-Bel Anniversaire

 

Dans Réflexions:

-Réflexion sur la Bachata

-Le Temps qui Passe

-Mes Maîtres de Danse

 

Dans Coups de Coeur: 

-Un Endroit Juste... 

-Rencontre Dansante

-Ecrits de Danse

 

 

Textes en réflexion:

 

-Les Jugements

-Quand les femmes domineront le monde

-Shalom Ha Salam

-Le bal des Anges

-Au nom de la performance

-Mon enfance

 

 

La Misère

 

 

Un enfant, par une belle journée d’été,

Se traîne sur la chaussée.

Un enfant, par une journée ensoleillée,

Se meurt de froid sur les pavés.

 

Un enfant, à la mi-juillet,

Vient de mourir abandonné.

Un enfant, seul pour l’éternité,

Pourrit la rue comme un déchet.

 

Oh! Soleil, toi d'habitude si gai,

Aujourd’hui,

Tes rayons n'ont plus le même effet,

Et tu laisses tes pleurs ternir la terre

Où l'orphelin est mort de l'ignoble misère

Et ton dégoût du monde te fait cracher tes restes

Car tu vois ta chevelure d'or, tremper dans la merde.

 

Et pendant que la misère triomphe,

Pendant que la misère ricane,

Pendant que la misère conte sa gloire,

Pendant que la misère chante sa victoire,

Un enfant, un orphelin né, mort de froid en plein été,

Viendra, au lendemain d'une belle journée,

Combler l'enfer de son âme apeurée.

 

Si la misère est la même pour les déshérités

La misère pour l'homme riche, c'est la prospérité

Si la misère est l'enfer de tous les mal aimés

La misère, c'est le soleil des gens trop bien élevés.

 

 

 

Didier

 

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires