Âme de Danse
Âme de Danse

ACTUALITES

 

Nouvelles actualités:

 

Dans Textes d'aujourd'hui:

-Mon Bro

-Next...

-Bel Anniversaire

 

Dans Réflexions:

-Réflexion sur la Bachata

-Le Temps qui Passe

-Mes Maîtres de Danse

 

Dans Coups de Coeur: 

-Un Endroit Juste... 

-Rencontre Dansante

-Ecrits de Danse

 

 

Textes en réflexion:

 

-Les Jugements

-Quand les femmes domineront le monde

-Shalom Ha Salam

-Le bal des Anges

-Au nom de la performance

-Mon enfance

 

 

Demain, c'est le Printemps

 

(Berceuse)

 

 

Dors mon enfant, demain c'est le printemps

Dors mon enfant, le ciel luit comme avant

Dors mon enfant, demain c'est le printemps

Dors mon enfant, papa reste à présent.

 

Dors mon enfant, sans frissonner autant

Dors mon enfant, demain c'est le printemps

Dors mon enfant, sans craindre tes géants

Dors mon enfant, papa est bien plus grand.

 

Dors mon enfant, sans craindre tes sorcières

Dors mon enfant, elles tremblent devant ton père

Dors mon enfant, oublie toutes ces chimères

Dors mon enfant, elles redoutent mes colères.

 

Et comme demain, c'est le printemps

Le soleil brillera longtemps

Et comme demain, c'est le printemps

Mon enfant dormira gaiement.

 

Demain, demain,

Demain, lorsque viendra demain,

Demain, demain,

Demain, demain est encore loin.

 

Demain, mon tout petit, je chuchoterai le soir

D'incroyables mensonges, de merveilleuses histoires

Demain, mon tout petit, je chanterai le soir

Les faiblesses de ton père, transformées en pures gloires.

 

Et demain, mon petit

Demain, mon bel enfant

Quand reviendra la nuit

Tu coucheras sur mon flanc.

 

Oui, demain, lorsque viendra demain

Tu seras plus brillant que mille flambeaux d'argent

Oui, demain, lorsque viendra demain

Le lait sera ton vin, le miel sera ton pain

Oui, demain, lorsque viendra demain

Les nues et les étoiles formeront ton jardin

Oui, demain, lorsque viendra demain

Mais demain, demain est encore loin.

 

 Et puis demain, mon petit, quand tu auras mûris

Quand tu auras fleuris après quelques printemps

Et puis demain, mon petit, quand j'aurai trop pourris

Quand j'aurai trop flétri après tant de printemps

Alors demain, mon petit, je resterai l'ami

Qui toujours te chérit, qui toujours te languit

Et puis qui te souris même si tu l’oubli.

 

 

Demain, demain,

Demain, quand viendra le printemps,

Demain, demain,

Demain, naîtra mon enfant.

 

Demain, demain,

Demain, cessera mon chagrin,

Demain, demain,

Demain, je serai père enfin.

 

Oui, demain, demain,

Demain, lorsque viendra demain,

Demain, demain,

Mais demain, demain est encore loin.

 

 

 

Didier

 

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires