Âme de Danse
Âme de Danse

ACTUALITES

 

Nouvelles actualités:

 

Dans Textes d'aujourd'hui:

-Mon Bro

-Next...

-Bel Anniversaire

 

Dans Réflexions:

-Réflexion sur la Bachata

-Le Temps qui Passe

-Mes Maîtres de Danse

 

Dans Coups de Coeur: 

-Un Endroit Juste... 

-Rencontre Dansante

-Ecrits de Danse

 

 

Textes en réflexion:

 

-Les Jugements

-Quand les femmes domineront le monde

-Shalom Ha Salam

-Le bal des Anges

-Au nom de la performance

-Mon enfance

 

 

Mon Bro

 

 

 

Mon Bro, mon bel ami, mon si fidèle, mon si cher,

Mon grand, mon souriant, mon si fort, mon si frère,

Je cherche les rires et les mots de tes présences,

Je ne trouve que peine et manque, dans tes absences. 

 

Je sais bien que tu danses sur des violons célestes

Que dans l’au-delà, tu folâtres, en folles arabesques

Que tu ris avec les nymphes, les diables, les anges

Comme un moine insouciant, sur les rives du Gange.

 

Il y a tant de rivières aux perpétuels méandres

Dans les plaines du ciel, qu’à présent, tu arpentes

Tant de tous ces mantras que tu aimais entendre

Dans ces champs de bonheurs, tant de joies lancinantes.

 

Et le temps passe, Fred... Loin, si loin de ton firmament

Loin de tes regards, de tes grands sourires berçants

Si loin, où tout n'est que mystère, du levant au couchant

Si loin, où Vie et Mort s’enchaînent, inlassablement.

 

Et le temps passe encore pour que sèchent les larmes

Pour que nouveaux Printemps viennent fleurir ton âme

Pour que ces frêles bourgeons que tu chérissais tant

Te courronnent dans leurs joies d'éternels renaissants.

 

Mon Bro, belle est la flamme de celui qui n’est plus

Quand elle brûle encore dans nos cœurs de vivants

Quand elle se nourrie de toutes nos pensées perdues

Et s'embrase, à nouveau, pour transcender les temps.

 

Flamme... Que froideur d’hiver ne peux faire faiblir

Rappelle, à tout jamais, la mémoire de mon frère

Flamme... Qui veille dans le sommeil des souvenirs

Brille, dans nos jardins, sois témoin de sa lumière.

 

Dans l'au-delà... Là, où la mort a conduit tes pas

Je sais que le Dieu des dieux fera de toi, un Roi 

Et dans ce beau royaume, quand notre tour viendra

Puisses-tu nous accueillir, mon Bro, puisses-tu être là.

 

 

 

 Didier

 

Rédiger un commentaire

Commentaires

  • Adra (mercredi, 22. février 2017 23:25)

    Quel très beau texte, ces mots résonnent dans nos cœurs, puisse son sourire rester éternel dans le cœur de ceux qui lui sont cher.
    Très belles paroles mon Didier ❤️
    Que tes mots continue à nous donner du baume au cœur.

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires