Âme de Danse
Âme de Danse

ACTUALITES

 

Nouvelles actualités:

 

Dans Textes d'aujourd'hui:

-Mon Bro

-Next...

-Bel Anniversaire

 

Dans Réflexions:

-Réflexion sur la Bachata

-Le Temps qui Passe

-Mes Maîtres de Danse

 

Dans Coups de Coeur: 

-Un Endroit Juste... 

-Rencontre Dansante

-Ecrits de Danse

 

 

Textes en réflexion:

 

-Les Jugements

-Quand les femmes domineront le monde

-Shalom Ha Salam

-Le bal des Anges

-Au nom de la performance

-Mon enfance

 

 

Mon Amie, La Rose

(Ce texte a ètè écrit à la demande de mon amie Monica pour le Gala de son école de danse. C'est le 7 ème texte qu'elle a "commandé", et c'est aussi le dernier, il sera lu par Aurélie et  conclura ce spectacle de fin d'année dont le thème principal est "La Routine".

L'enfant qui incarne cette histoire se prénomme Mila, c'est une danseuse de 8 ans... 

 

Je voudrai consacrer ce texte à deux de mes amies, Lucile et Camille, elles comprendront pourquoi, ainsi qu'à ma maman, et à toutes celles qui, comme cette petite fille, ont dans leurs rêves une amie rose)

 

 

 

 

 

Je vais vous conter une histoire comme en racontent souvent les petites filles de 8 ans, c’est une histoire de roses, car dans le cœur des petites filles qui rêvent, on trouve toujours une rose…

Une rose qui berce, qui enivre, et qui, le long des années, vous guide…  

 

 

 

Au fin fond d’un long chemin, tortueux et sinueux

Se cache un merveilleux jardin, secret et précieux

De ces jardins magiques, sublimes oasis perdues

Sans terres et sans racines, aux cieux, suspendu.

 

 

Dans ce jardin s’enlacent maints arbustes et fleurs

Essences subtiles baignées de senteurs et couleurs

Les éphémères d’un jour flirtent avec les éternelles

Meurent, puis renaissent, jour après jour, s'emmêlent.

 

 

Au bout du jardin trône une rose, « Belle de Cœur »

Tous ce qui pousse autour, elle en est mère et sœur

La beauté de son cœur voilée au regard du profane

Se révèle à l’ami pour soigner les plaies de son âme.

 

 

Mais un soir, J’ai pris la rose si bas, qu'elle m’a piqué

Meurtrie, blessée, je l’ai fuie, pour ne plus l’approcher

Une nuit passée sans ma rose, aux épines acérées

Avant que je ne revienne, dans son jardin enchanté.

 

 

Petite fille, me dit la rose, si tristes sont tes larmes

Bel enfant, ne souffre pas, la peine fume les âmes

Douce fée, transforme tes silences en chants de joies

Petite fille, rêve encore, et reviens danser avec moi.

 

 

Tu seras, chaque jour, plus belle, plus luminescente

Et la chance t’aimera, comme on aime une amante

Tous les Paradis de lait et de miel, te seront offerts

Car les Dieux t’exauceront, sublimeront tes prières.

 

 

Les roses fleurissent le temps d'un été, d'un printemps

Moi, je suis la rose qui fleurit dans tes rêves d’enfant

Qui te dit... Petite fille, le temps passera, tu grandiras

Bel enfant qui sommeille, belle sera la vie devant toi.

 

 

La longue tige au ciel comme un berceau de tendresse

Les pétales au soleil comme des alcôves de sagesses 

Le doux parfum aux vents comme élixir des détresses

Belle de Cœur, comme une offrande, comme une liesse.

 

               

 

Quelques rayons de soleil sur le corps… Une brise légère qui murmure... Des petits chants d'oiseaux... L'herbe couverte de pâquerettes... Douce nature qui s'éveille...

Là-haut… Quelques nuages... Tout est si éphémère...

Mais, revoilà le soleil...   

 

 

          

Didier 

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires