Âme de Danse
Âme de Danse

ACTUALITES

 

Nouvelles actualités:

 

Dans Textes d'aujourd'hui:

-Mon Bro

-Next...

-Bel Anniversaire

 

Dans Réflexions:

-Réflexion sur la Bachata

-Le Temps qui Passe

-Mes Maîtres de Danse

 

Dans Coups de Coeur: 

-Un Endroit Juste... 

-Rencontre Dansante

-Ecrits de Danse

 

 

Textes en réflexion:

 

-Les Jugements

-Quand les femmes domineront le monde

-Shalom Ha Salam

-Le bal des Anges

-Au nom de la performance

-Mon enfance

 

 

Bachateroooo

 

 

Cela fera presque un an que je danse vraiment la Bachata maintenant et si je l'ai longtemps dénigré (c'est malheureusement vrai, snifff), c'était à cause de la musique que je trouvais trop cucul, trop mielleuse, les chanteurs pleurnichaient tout le temps et ça ne parlait que d'amour, « tou es partie mi amor, tou m'a laissé tout seul, ye plore encore y encore... »

 

Et pourtant, aujourd'hui, je fais des vagues à tout va, au travail, dans la rue, chez moi, en costume, en caleçon et je m'entends lâcher dans des instants de grands silence : « Bachaterooooooo Mamie ».
Je crois bien que parfois, je ne suis pas loin du ridicule Hahahahah…

Mais je sais maintenant ce qui me plait tant dans la Bachata… Cette danse me calme, m'apaise. Moi, au tempérament impétueux et fougueux, toujours débordant d'énergie… J'ai toujours su pourquoi le Rock me collait si bien à mes débuts de danse et pourquoi la Kizomba moins, alors que je trouve sa musique envoûtante. En fait, je m'exprime dans l'énergie, J'ai besoin d'en libérer et le rock était idéal pour ça, la Salsa aussi, mais la kiz… Au bout de 2 mn, je m'ennuie, je n'ai qu'une envie c'est d'envoyer un tour, voir un double tour et me séparer de la danseuse... Mais j'aime le Semba, le merengué, toutes ces danses faites d'énergie et de folies.

 

Alors pourquoi la Bachata ?


Mais parce que dans la Bachata, il y a de l'énergie et même beaucoup d'énergie avec la dominicaine, il y a aussi de la sensualité et un merveilleux échange avec la partenaire. Il y a des shines, il y a de l'improvisation et de l'interprétation, on peut la danser de multiples façon dans ses versions Moderne, Fusion, Sensuelle, Dominicaine, Bachatango, urbaine, elle n'est pas difficile à apprendre et pour couronner le tout cette danse a quelque chose d'unique...

Elle est pleine de douceur. Rares sont les danses capables de créer et de donner aux deux partenaires autant d’émotions. De plus, capital pour moi, cette danse n'empêche pas la libération d'énergie et procure, comme je le disais précédemment, un réel apaisement, une paix intérieure, la sensation de planer et de rêver. Elle est comme le yin et le yang, elle réunit les deux principes opposés, énergie et douceur. 

 

Je crois bien que si les anges, dans leurs bals éternels, devaient privilégier une danse, ils choisiraient probablement la Bachata. C’est à Madrid, en février 2014, au festival du Bachatea, que je suis devenu Bachatero, on dansait tellement, que je me sentais Bachatero le jour et Bachatero la nuit. Puissè-je le vivre et le rester pour toujours en faisant honneur à cette danse, sans oublier que dans le cœur je suis depuis longtemps Salsero et un peu Rockeur...
 

Et demain ?

 

C'est sur... Un ténébreux Tanguero.

 

 

 

Didier

 

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires