Âme de Danse
Âme de Danse

ACTUALITES

 

Nouvelles actualités:

 

Dans Textes d'aujourd'hui:

-Mon Bro

-Next...

-Bel Anniversaire

 

Dans Réflexions:

-Réflexion sur la Bachata

-Le Temps qui Passe

-Mes Maîtres de Danse

 

Dans Coups de Coeur: 

-Un Endroit Juste... 

-Rencontre Dansante

-Ecrits de Danse

 

 

Textes en réflexion:

 

-Les Jugements

-Quand les femmes domineront le monde

-Shalom Ha Salam

-Le bal des Anges

-Au nom de la performance

-Mon enfance

 

 

Bizarreries

 

 

Il est difficile parfois d'expliquer pourquoi on sait, mais le fait est que l'on sait.

 

C'est comme si c'était une évidence... Un mélange d'intuitions et de raisons, une sorte de clairvoyance, il suffit de poser la question, de s'y "connecter" en la ressassant avec tous les paramètres qui la composent et la réponse vient.

C'est assez déroutant pour l'entourage qui n'a que faire d'un « Mr je sais tout » à la maison mais également pour le « Mr je sais tout » qui se sent seul, raillé, incompris, différent et qui souvent s'énerve inutilement car lui ne comprend pas pourquoi les autres ne savent pas ! C'est donc souvent source de conflits, il faudrait ne rien dire mais c'est difficile pour « Mr je sais tout » ou alors faire comme s'il ne savait pas ?

 

Mais c'est dans les moments difficiles de la vie, quand les questions se posent avec violence et douleur, quand la réponse est cruciale, voir vitale, que finalement il est utile de savoir. Cela laisse de la place pour l'espoir car savoir permet de prendre les bonnes décisions, de donner les bons conseils ou de justifier l'attente si l'on pressent le dénouement.

Il est pourtant toujours difficile de savoir avec certitude, ce serait trop simple. Et le doute pénalise l'action. Avec le temps on finit par se faire confiance et mieux différencier certitude et doute afin d'utiliser au mieux cette « clairvoyance ».

 

 

Une autre bizarrerie qui survient de temps en temps m'a souvent intrigué. Parfois, on ressent une sorte d'attraction pour des personnes, je ne parle pas d'attirances sexuelles ou du charisme de certains. Ce serait plutôt des sortes « d'appels ».

Ces appels s'accompagnent fréquemment d'autres signes et de synchronicités. Je remarque que presque à chaque fois cela signifie qu'il y a quelque chose à faire ou à dire à cette personne.

Soit elle a quelque chose à apprendre de nous, soit c'est le contraire. En tout cas, il y a quelque chose à découvrir qui nous est nécessaire comme l'élément qui manquerait à un puzzle.

 

Très souvent, c'est la souffrance des autres qui appelle, je la ressens fortement même si tout est fait pour la cacher. J'ai d'ailleurs souvent remarqué que j'étais à ce moment la bonne personne pour aider.

Parfois l'appel cesse comme il est venu sans qu'on ait eu le temps de comprendre et c'est un sentiment bizarre d'interrogation qui persiste, l'impression d'avoir manqué quelque chose ou l'acceptation qu'il n'y avait finalement rien, « l'appel » n'en était pas un... Une erreur.

Parfois c'est encore plus compliqué car il y a confusion avec une attirance physique ou envie de séduction et il est difficile de faire la part des choses, de comprendre.

 

La solution est pourtant simple, si l'on ressent cet appel, il faut laisser de côté la crainte du ridicule et se débrouiller pour échanger avec la personne en parlant de tout et de rien car c'est ainsi que brusquement tout devient évident et on comprend enfin le pourquoi de l’Appel. Si malgré tout, on ne comprend toujours rien alors c'est soit qu'il n'y avait rien à comprendre, soit qu'on est passé à côté ou… Juste une attirance physique.

 

 

Ces bizarreries seraient elles propres aux zèbres ?

Je ne crois pas, elles sont propres à tous ceux qui sont proches de leurs ressentis et se posent les bonnes questions.

 

Cela me fait penser à un vieux film de Louis Jouvet et d'une réplique culte...

« Bizarre, vous avez dit bizarre?...Tiens comme c'est bizarre ! »

 

 

Didier

 

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires